Recrutement de 5000 éléments dans les forces de défenses et de sécurité, quel enjeux ?

Catégorie

Grands Dialogues

Publication

mercredi 11 janvier 2017 15:40

Affichage

1124

Mercredi 11 Janvier, bienvenu au grand dialogue consacré aujourd'hui à l’armée malienne et au processus de recrutement lancé par les autorités. L'armée malienne qui aujourd'hui est en pleine refondation puisque au delà des missions de formation avec l' EUTM,

le ministère malien de la Défense vient de lancer une opération de recrutement de 5000 jeunes dans différents corps de l’armée . 5 000 jeunes qui seront originaires de toutes les régions administratives du Mali. Les opérations de sélection se feront de manière décentralisée dans tout le pays. On a vu lors des recrutements précédents qu'il fallait avoir «le bras long», bénéficié d’un coup de piston pour intégrer l’armée. Pour ce nouveau recrutement, il faut être âgé de 18 à 22 ans. Les futurs soldats seront affectés au sein de l’armée de Terre, de l’Air,de la Garde nationale et de la gendarmerie.

  • Comment s'organise ces recrutements concrètement ?

  • Rigueur et transparence seront elles garanties lors de ces recrutements?

  • Quels sont certains des défis qui attendent ces futurs soldats ?

Nos invités :

  • Honorable Yaya Sangaré, membre commission défense (majorité);

  • Honorable Al Kaedy Touré (opposition);

  • Dr Issiaka Camara enseignant Université, spécialiste questions de sécurité.

Ecoutez l' intégralité de l'émission Grand Dialogue :


Le Grand Dialogue: Télécharger


TAGGED UNDER
Armée Sécurité jeunesse