Révision constitutionnelle : les Maliens divisés entre le “OUI” et le “Non”

Catégorie

Grands Dialogues

Publication

mardi 13 juin 2017 16:25

Affichage

1525

Le projet de nouvelle Constitution continue de susciter des réactions à travers le pays. La nouvelle loi fondamentale prévoit plusieurs modifications. Parmi elles, la création d’un Sénat et la suppression du Haut conseil des collectivités.

Alors que la majorité défend ce texte, l'opposition et certaines organisations de la société civile se mobilisent pour dire non à cette révision constitutionnelle. En attendant le projet devrait être soumis au référendum le 9 juillet prochain.

Qu'est-ce qui justifie la révision constitutionnelle ?
L'article 118 de l'actuelle constitution a-t-il été violé ?
La date du 09 juillet est-elle propice pour le référendum ?

Nos invités :

  • Yaya Sangaré, Adéma ( Majorité );
  • Tiébilé Dramé, Parena ( Opposition );
  • Ibrahim Ikassa Maïga, juriste.

Ecoutez l' intégralité de l'émission Grand Dialogue :


Le Grand Dialogue: Télécharger


TAGGED UNDER
Opposition