Déclaration des enfants à l’État civil : le Mali enregistre un faible taux

Environ 49% des enfants nés en 2015 au Mali n'ont pas été enregistrés à l’État civil, selon la direction nationale de l'Etat civil. Les régions du nord du pays sont les plus touchées par ce faible taux d'enregistrement à l’État civil. Qu'est-ce qu'il faut faire pour renverser cette tendance ? L'accès à l’État civil est-il possible pour chaque enfant au Mali ?

Le Grand dialogue de ce mercredi est consacré à la situation des enfants non déclarés à l’État civil au Mali. Ce débat rentre dans le cadre de la journée internationale de l'enfant africain célébrée le 16 juin à travers le monde. C'est un partenariat entre Studio Tamani et l'ONG Terre des hommes.

Invités :

  • Daouda SOW, Administrateur de l'action sociale - Chef de la section législation à la Division législation et formation de la DNEC;
  • Solomane SIDIBE, Directeur du Centre d’Écoute Communautaire (CEC) de Sabalibougou;
  • Dr Aly TOUNKARA, Sociologue;
  • Amara Sekou TRAORE, Maire de Kalana ( région de Sikasso ).

L'émission est en langue bambara

Ecoutez l' intégralité de l'émission Grand Dialogue :


Le Grand Dialogue: Télécharger