Affaire dite des « bérets rouges » :pourquoi faut il juger Amadou Haya SANOGO et codétenus ou les libérer ?

Catégorie

Grands Dialogues

Publication

mercredi 8 novembre 2017 17:42

Affichage

1427

17 militaires ont entamés une grève de la faim lundi dernier afin de demander à être jugés dans l'affaire de l'assassinat en 2013 de 21 bérets rouges retrouvés dans un charnier près de Bamako. Le procès reporté en décembre 2016 peine à reprendre et le délai annoncé par le ministre de la justice à propos du résultat des tests ADN est clos. Pour dénoncer cette lenteur et l'expiration du délai légal de détention préventive, les épouses des détenus exigent aux autorités de juger ou de libérer leurs maris.

Pourquoi la reprise tarde t elle tant?

Cette durée de détention porte t elle atteinte au droit des détenus ?

Que doit faire les autorités judiciaires en charge du dossier ?

Nos invités :

  • Alifa Habib KONE, avocat;

  • Mme SAGARA Bintou MAIGA, présidente de l’association des victimes de bérets rouges « APEMBRA »;

  • Amadou Tieoulé DIARRA, président de la ligue de droits de l’homme du Mali;

  • Mamadou GUISSE juriste.

Ecoutez l' intégralité de l'émission Grand Dialogue :


Le Grand Dialogue: Télécharger

 

 


TAGGED UNDER
Armée Justice Violences