×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 229

Le Grand Dialogue du 06 Août 2014: La circulation routière et les 2 roues

Nous tentons de comprendre l'ampleur des dégâts causés par les engins à deux roues dans le pays avec en toile de fond les motos Djakarta.
Au début des années 2000, le marché malien fut envahi de motos de marque chinoise dont avec de multiples pseudonymes, Royal, Sanili, Djakarta

et bien d'autres.

Mais dans ce jeu de séduction commerciale, c'est la Djakarta qui continue d'engranger des succès commerciaux.
Elle est très vite devenue la moto de rêve pour la jeunesse. Chacun veut en posséder une, pour se faciliter les mouvements.
Si rouler à moto à un certain âge était propre aux nantis, il ne l'est plus depuis l'arrivée de la moto Djakarta, car son prix est abordable. Le prix moyen d'une moto 125 m3, de type Djakarta, a chuté de 750 000 fcfa à moins de 250 000 fcfa.
De plus l'engin consomme peu de carburant ; il est surtout écologique en ne rejetant de fumée qu'en cas de pépin. Les pépin justement, rien qu'en 2014, la protection civile a enregistré dans la catégorie de moto et moto, 1 796 cas d'accidents occasionnant 65 décès, 2 290 blessés.
Selon des confrères, un médecin estime que : celui qui roule à 40km/h a 60% de chance d'être sauvé, celui qui va à 50km/h a 50% d'échapper à la mort et celui qui atteint les 90km/h n'a que 10% de survie.
Cette émission parlera de trois axes :

A-Les raisons de la floraison de la moto Djakarta;

B-La sécurité routière et les motos Djakarta;

C-Les motos Djakarta et les réglementations en vigueur.

Les Invités à ce débat :

  • Commandant Moussa Bagayogo de la Protection Civile;
  • Commissaire Idrissa Sangaré de la Police Nationale;
  • Madame Assa SYLLA, Directrice de l'ANASER;
  • El-Hadje Dantouma Koita Syndicat National des Commerçants Détaillants.

Ecoutez l' intégralité de l'émission Grand Dialogue :


Le Grand Dialogue: Télécharger