Etat des lieux de l'action humanitaire à Gao

Catégorie

Grands Dialogues

Publication

samedi 27 août 2016 13:04

Affichage

1928

La citée des askia nous accueille pour ce grand dialogue délocalisé aujourd'hui. Mesdames, Messieurs, Bienvenu à ce grand dialogue depuis Gao. Nous allons parler aujourd'hui de l'action humanitaire dans la région.Vous nous écoutez depuis les locaux de la radio Adar Koima, partenaire de Studio Tamani.

Gao a subit l'occupation dont les stigmates se font encore quelque peut sentir. Cette région de plus 78 000 habitants, bénéficie de l'appui d'institutions et d'ONG œuvrant dans l'action humanitaire. Ces actions ont elles un impact sur le quotidien de la population? Comment s'organise tout ça dans un climat parfois tendu par une insécurité résiduelle? La Région de Gao est t-elle aujourd’hui dépendante de la réponse humanitaire ? Le conflit dans le nord du pays en 2012, a considérablement affaibli les communautés du Mali, déjà aux prises avec des problèmes de pauvreté, d’insécurité alimentaire et de malnutrition, avec un taux de prévalence d'environ 11,5 %, selon l' UNICEF. L’accès aux services sociaux de base reste encore difficile avec le défis sécuritaire.
Sécurité alimentaire, nutrition, santé, éducation, eau, hygiène et assainissement, abri et protection sont entre autres les secteurs d'intervention de ces nombreuses ong nationales et internationales, sous la coordination de OCHA qui assure la mise en œuvre d'un plan de réponse commun. De nombreux réfugiés et déplacés sont revenus chez eux même si  environ 137.500 réfugiés maliens se trouvent toujours dans les pays voisins, dont 33.400 au Burkina Faso,  52.000 en Mauritanie, et quelque 50.000 au Niger selon l'ONU.

Pour répondre à nos questions, trois invités :

  • Oscar Safari de l'OIM;

  • Alexis Kamanzi, OCHA;

  • Ismael Ag Mohamed, chef de base AMSS.

Ecoutez l' intégralité de l'émission Grand Dialogue :


Le Grand Dialogue: Télécharger