Succession et héritage : la veuve comptée parmi « les biens » du défunt

Catégorie

Magazines

Publication

mardi 8 octobre 2019 13:02

Affichage

216

Dans certaines localités du Mali, après le décès du conjoint, certaines veuves sont données en mariage à un proche du défunt. C'était le cas de Oumou Fofana. La veuve a pu échapper au lévirat et s'est donc remariée avec un des amis de son défunt mari. 4 ans après, ils ont divorcé pour des questions d’intérêt économique.
Oumou Fofana qui vit à Ambidédi, dans la région de Kayes, nous raconte son histoire.

Cette production de Studio Tamani en partenariat avec l'IMRAP rentre dans le cadre du projet « Droits des femmes » soutenu par l’Union Européenne.

Ci-dessous écoutez le magazine en français et en langues nationales :


Magazine en français: Télécharger


Magazine en bambara: Télécharger


Magazine en sonrhai: Télécharger


Magazine en peulh: Télécharger


Magazine en tamasheq: Télécharger