Femmes et succession : Fatou Sacko demande un partage selon la religion

Catégorie

Magazines

Publication

vendredi 11 octobre 2019 14:33

Affichage

298

L’héritage doit être partagé selon les règles religieuses, c’est ce qu’estime Fatou Sacko. Elle habite à Ambidédi, dans la région de Kayes. Si la plupart des veuves déplorent leur situation concernant la succession et l’héritage, elle, ne se plaint pas. Son époux qui était un de ses cousins l'avait répudié avant son décès.

Cette production de Studio Tamani en partenariat avec l'IMRAP rentre dans le cadre du projet « Droits des femmes » soutenu par l’Union Européenne.

Ci-dessous écoutez le magazine en français et en langues nationales :


Magazine en français: Télécharger


Magazine en bambara: Télécharger


Magazine en sonrhai: Télécharger


Magazine en peulh: Télécharger


Magazine en tamasheq: Télécharger