Crise sociopolitique : « l'éventualité des sanctions par la CEDEAO n'est pas à écarter »

« Au regard de la situation sociopolitique du pays, l'Organisation sous régionale risquerait d'envoyer une force d'interposition de la CEDEAO entre le camp du M5-RFP et celui de la majorité présidentielle ». C'est du moins la prévision de certains politologues. Selon eux, le Président de la république doit prendre ses responsabilités pour rétablir l'ordre public. Toutefois, ces politologues n'excluent pas le recours du dialogue inter maliens.

Dr Alleye Niangaly est enseignant chercheur à l'Université des Sciences Juridiques et Politiques de Bamako. Il répond aux questions de Imirana Kilou Maiga

Ci-dessous écoutez le magazine en français et en langues nationales :


Magazine en français: Télécharger


Magazine en bambara: Télécharger


Magazine en sonrhai: Télécharger


Magazine en peulh: Télécharger


Magazine en tamasheq: Télécharger