Révision des listes électorales : « une période exceptionnelle » demandée par la CENI

Le processus de révision des listes électorales est suspendu depuis quelques jours, à cause notamment de la grève des administrateurs civils. Face à cette situation, la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) demande une « période exceptionnelle » pour poursuivre le processus. L’information est confirmée par le 5ème vice-président de la CENI. Selon Amary Traoré, « si les autorités tiennent à une bonne liste électorale, elles doivent se donner le temps et les moyens de cette révision exceptionnelle ».

Amary Traoré, 5ème vice-président de la CENI chargé de la communication répond aux questions de Imirana Kilou Maiga :

Ci-dessous écoutez le magazine en français et en langues nationales :


Magazine en français: Télécharger


Magazine en bambara: Télécharger


Magazine en sonrhai: Télécharger


Magazine en peulh: Télécharger


Magazine en tamasheq: Télécharger