Image d'illustration

Mutilations génitales féminines au Mali : la pratique reste d’actualité, regrettent des ONG

« Pas le temps de l’inaction : unissez-vous, financez et agissez pour mettre fin aux mutilations génitales féminines ». Tel est le thème de la journée mondiale de lutte contre les mutilations génitales féminines cette année. Au Mali, la pratique reste d'actualité malgré les multiples sensibilisations, regrettent des ONG. En 2018, le taux de la pratique des mutilations génitales s’élevait à hauteur de 96% dans les régions de Koulikoro et Sikasso, et 95% à Kayes, selon la dernière enquête démographique de la santé.

Le magazine « Toutes les femmes du Mali » s'est intéressé au sujet dans le cadre de la célébration de journée de lutte contre les mutilations génitales féminines demain 6 février. Il est présenté par Kalifa GOITA.

Ci-dessous écoutez le magazine en français et en langues nationales :


Magazine en français: Télécharger


Magazine en bambara: Télécharger


Magazine en sonrhai: Télécharger


Magazine en peulh: Télécharger


Magazine en tamasheq: Télécharger