×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 229

IBK hausse le ton après les derniers événements de Kidal

Catégorie

Politique

Publication

mercredi 18 décembre 2013 18:34

Affichage

1231

Le climat s'est tendu à nouveau à Kidal ces dernières 48 heures. Après l'attentat terroriste contre la Banque Malienne Solidarité de Kidal, suivi de tirs à la roquette sur le camp militaire de la MINUSMA et de Serval, l'atmosphère dans la ville est devenue très pesante. Un habitant témoigne: «il y a souvent des tirs sporadiques, et encore hier soir. Les gens ne sont pas tranquilles. L'inquiétude est palpable». Dans ce contexte très électrique «les éléments de la Minusma sont plus que jamais vigilants». Un autre habitant souligne que tous les checkpoint sont particulièrement contrôlés par les hommes de la Minusma.

Hier lors de l'inauguration du barrage de Felou dans la région de Kayes, le président de la république a haussé le ton pour dénoncer la situation de Kidal . En présence de ses homologues mauritaniens et sénégalais le chef de l'état a répété qu'il «ne voulait plus négocier avec un groupe armé». Il a qualifié cet attentat de «barbare et odieux». Le président a déclaré que «Kidal reste dans le giron du Mali, le Mali est un et indivisible que nul n'en doute, je le dis à travers le monde, je le répète ici». Ibrahim Boubacar Keïta s'est adressé aux groupes armés pour les avertir ainsi que «ceux qui veulent la paix devront négocier sans armes avec le gouvernement du Mali. Aucun rebelle ne sera ici à ma hauteur pour discuter d'égal à égal cela n'est admis nul part et cela ne sera pas admis avec le gouvernement du Mali, je le dis et je le répète».
Ce mercredi en fin de journée Paris a salué mercredi « la tenue réussie des élections législatives au Mali» , assurant que ce pays, «au bord de l'anéantissement au début 2013» est désormais doté d'institutions légitimes et peut toujours compter sur le soutien de la France.
«La tenue réussie des élections législatives, après celle de l'élection présidentielle, vient parachever la mise en place de l'ordre constitutionnel et démocratique au Mali», a déclaré dans un communiqué, le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius.


TAGGED UNDER
IBK Kidal MINUSMA Elections