×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 229

Christine Lagarde optimiste quant à la reprise économique du Mali

Catégorie

Politique

Publication

vendredi 10 janvier 2014 18:49

Affichage

1250

Poursuite et fin ce vendredi de la visite au Mali de la Directrice générale du FMI. Hier Christine Lagarde a rencontré les membres du Conseil économique, social et culturel. Au menu des discussions, la nécessité de maintenir l'élan de croissance pour le Mali et favoriser les investissements. Pour la responsable du FMI , cet objectif doit passer par la bonne gouvernance, la répartition équitable des bénéfices de la croissance et l'égalité des chances entre les hommes et les femmes.

« Le talisman du chasseur c'est sa persévérance » .
En ouvrant son discours par ce proverbe bambara, la directrice du FMI a salué la détermination du Mali à surmonter la crise de 2012.
« J'ai trouvé que ce proverbe colle bien aux maliens , travailleurs , mais aussi à un peuple qui fait preuve de courage, de persévérance et de détermination ».

Christine Lagarde, a rappelé que de 2001 à 2011, le Mali a connu un taux de croissance moyen satisfaisant de 5,5% contre 3%, pour l'ensemble des pays de la zone UEMOA. La directrice du FMI s'est montrée optimiste et a même évoqué des « perspectives encourageantes ».
Pour autant selon elle, « le potentiel démographique, humain et économique est insuffisamment exploité au Mali » . Pour Christine Lagarde, il faut renforcer les ressorts économiques et mettre l'accent sur plusieurs défis.
« L'enjeu » selon la responsable du FMI « consiste à renforcer les fondamentaux économiques, pour accélérer la croissance, la création d'emploi et la répartition équitable des ressources. Cela passe par des investissements importants inscrits dans la durée dans le domaine de l'éducation et de la santé ».
A ces efforts la directrice du FMI, estime que le Mali doit encore ajouter la bonne gouvernance et la gestion des finances publiques.
« Votre pays doit relever des défis tumultueux au sortir de cette crise » a-t-elle dit « la consolidation de la paix, la réconciliation et l'impératif de stabilité sont des objectifs primordiaux. Il est impératif de mettre en œuvre les réformes dans le domaine de la gouvernance et de la gestion des finances publiques.
Christine Lagarde achève aujourd'hui sa visite. Durant son séjour elle a voulu faire passer le message qu'après la crise le temps est désormais à la reprise.


TAGGED UNDER
Economie