×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 228

48 h pour discuter des problèmes du nord Mali : IBK est arrivé à Alger.

Catégorie

Politique

Publication

samedi 18 janvier 2014 15:45

Affichage

2196

Début de la visite de deux jours du président malien Ibrahim Boubacar Keïta à Alger. Son déplacement en Algérie poursuit deux objectifs. Il sera bien sûr question des relations bilatérales mais aussi et surtout de la situation au nord Mali.

 Des pourparlers ont bel et bien commencé depuis quelques jours , notamment avec des représentants de groupes armés. Les discussions ont certes peiné à s'engager. Des crispations sont apparues du coté du MNLA qui craint que le Burkina Faso et la communauté internationale soient écartés de la médiation, et du MAA qui a refusé de reconnaître les membres de sa délégation «désignés» selon ses responsables «par les autorités de Bamako». L'impasse dans la quelle se trouve aujourd'hui le processus de Ouagadougou a poussé, à l'évidence, l'initiative algérienne même si elle ne satisfait pas totalement les partenaires du Mali.
La médiation algérienne bénéficie pourtant du soutient du HCUA Conseil pour l'unité de l'Azawad, des Ganda Koy et de la délégation non reconnue par le MAA, Mouvement arabe de l'Azawad. Les délégués de ces mouvements affichent d'ailleurs leur préférence aujourd'hui pour l'option Algérienne au risque d'irriter les Nations Unies qui pourraient se sentir exclues. La visite il y a quelques jours de Bert Koenders à Alger n'est sans doute pas étrangère à cette question.
C'est dans ce contexte que le président IBK va échanger avec les autorités algériennes et peut être ainsi, entrouvrir la porte des négociations avec les groupes armés, avec lesquels il se refuse jusqu'ici à discuter., notamment avec des représentants des groupes armés.


TAGGED UNDER
IBK Sécurité MNLA