Le président IBK.

Fin de la visite d'IBK au Maroc

Le chef de l'Etat malien, Ibrahim Boubacar Keïta vient de boucler une visite de travail de trois jours au Maroc. Plusieurs sujets ont dominé les échanges entre les autorités des deux pays, notamment celui de la résolution de la crise au Nord, mais aussi et surtout le projet d'aménagement agricole de 10.000 hectares de l'Office du Niger.

Dans une déclaration à la presse, le chef de l'Etat malien a salué l'excellence de la coopération entre le Mali et le Maroc, depuis plus d'un demi siècle. Lors de son voyage dans le royaume chérifien, IBK a eu des entretiens avec avec le Roi Mohamed VI, notamment sur la question du Nord. Cette visite intervient au moment où une partie des groupes armés réclame la médiation du Maroc dans la résolution du conflit du septentrion. Face à la presse marocaine, le président malien a réitéré sa « volonté d'accélérer le processus de réconciliation, sans armes », a-t-il précisé. Selon lui « nul n'a le droit de revendiquer avec des armes ».
L'autre volet de la visite a concerné le domaine agricole . Les deux pays ont décidé de relever ensemble le défi de la mécanisation de l'agriculture pour atteindre l'autosuffisance alimentaire. Sur ce plan, le Mali va s'inspirer de l'expérience marocaine, a dit le président IBK. Le feu vert a été donné à l'aménagement par le Maroc de plus de 10.000 hectares dans la zone Office du Niger.

Tags
IBK Maroc