Accord de cessez le feu signé à Kidal.

Catégorie

Politique

Publication

samedi 24 mai 2014 18:31

Affichage

2301

Un accord de cessez-le-feu a été signé hier entre Bamako et les trois principaux groupes armés du nord du Mali contrôlant la ville de Kidal.

Cet accord a été obtenu à l'issue de discussions avec le président de l'Union africaine Mohamed Ould Abdel Aziz qui s'est rendu sur place avec le représentant spécial de la Mission des Nations Unies au Mali.

Le chef de la mission de la Minusma, Bert Koenders a annoncé hier soir dans un communiqué , un accord de cessez-le-feu entre le gouvernement du Mali, le MNLA, HCUA et le MAA . Les entretiens qui ont précédé cet accord ont été conduits par Mohamed Ould Abdel Aziz le président président en exercice de l'UA . Selon le communiqué de la Minusma, les parties « ont convenu de la cessation des hostilités sur toute l'étendue du territoire national. En outre il a été décidé de revenir à l'accord préliminaire du 18 juin 2013 » . Il est aussi question « de reprise immédiate des négociations avec le soutien des Nations unies et de ses partenaires régionaux et internationaux ».
Bamako et les groupes rebelles « ont également convenu de la libération des prisonniers dans les meilleurs délais, de faciliter les opérations humanitaires des Nations unies et autres partenaires humanitaires, et de respecter les principes de droit humanitaire en vigueur ».
Ils sont enfin tombés d'accord « sur la mise en place d'une commission internationale d'enquête relative aux événements survenus, en commençant par Kidal ».
Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a salué samedi l'accord de cessez-le-feu entre le gouvernement malien et les séparatistes touaregs Il a souhaité que l'accord de paix puisse enfin être mis en œuvre.


TAGGED UNDER
MNLA MINUSMA Gouvernement