MENAKA : les boutiques des commerçants arabes sont toujours fermées, après l'assassinat d'un vieux arabe âgé de 80 ans

Catégorie

Brèves

Publication

jeudi 29 novembre 2018 12:53

Affichage

290

MENAKA : suite à l'assassinat d'un vieux arabe âgé de 80 ans approximativement le 22 novembre dernier, les boutiques des commerçants arabes sont restées fermer dans la localité. La fermeture de ces commerces n'est pas sans conséquence sur le quotidien des populations qui demandent le retour de ces commerçants. Selon les sources locales, les Arabes Algériens qui approvisionnent la ville en boisson, huile, sucre, thé, sont aussi absents.