Les Maliens se parlent : impact de la CEN sur le processus de paix

Catégorie

Grands Dialogues

Publication

lundi 27 mars 2017 16:42

Affichage

1754

Les travaux de la Conférence d'entente nationale ont débuté aujourd'hui à Bamako au Palais de la culture Amadou Hampathé Bah. Etape essentielle du processus de paix et de réconciliation au Mali, cette conférence réunit plus de 300 participants.

Elle ouvre la réflexion aux causes profondes de la crise au Mali, ouvrir les débats sur le contenu à donner au terme « Azawad », et parvenir à des voix et moyens pour l'ancrage de la paix et de la réconciliation. Qu'est-ce la Conférence d'entente nationale va changer dans le processus de paix? Que vaut une conférence d'entente nationale sans la participation de la CMA et de l'opposition politique? Cette conférence est-elle un espoir pour la sortie de crise ?

C'est à ces questions que vont répondre nos invités qui sont :

  • Mohamed Ousmane Ag Mohamedoune, Secrétaire général de la CPA, membre de la CMA et signataire de l'accord du 15 mai 2015;
  • Nafet Keïta, Membre de la Commission d'organisation de la Conférence d'entente nationale;
  • Me Abdrahamane Ben Famanta, avocat au Barreau malien, chargé de cous à l'université de Bamako.

Ce débat, co-organisé par Stadio Tamani et Mikado FM, se tient en direct du Palais de la culture. Il est une co-présentation de Issa Fakaba Sissoko et Assa Sakiliba.

Ecoutez l' intégralité de l'émission Grand Dialogue :


Le Grand Dialogue: Télécharger