Excision : quelle est la situation à Dioïla ?

Catégorie

Grands Dialogues

Publication

mercredi 6 février 2019 16:39

Affichage

204

Neuf femmes sur dix sont excisées au Mali, selon une étude réalisée par OFPRA en 2016. Parmi les conséquences de cette pratique, la stérilité, la fuite urinaire, les infections, les troubles psychologiques ou de l'épanouissement intime. Pourtant malgré les nombreuses sensibilisations, seuls 20% des hommes et des femmes seraient d'accord pour abandonner la pratique pour leurs enfants.

Qu'en est-il à Dioïla ?

Le Grand Dialogue délocalisé dans cette localité reçoit :

  • Mme Sangaré Kouradié Traoré, ancienne exciseuse
  • Mme Ouattara Korotoumou Sanogo, cheffe service local promotion de la femme à Dioïla
  • Nah Fatoumata Traoré, Directrice Radio Maradémé
  • Batama Magassa, sous-préfet à la retraite.

Ce débat est réalisé dans le cadre du projet promotion droit des femmes de Studio Tamani en partenariat avec l'IMRAP et avec l'appui financier de l'Union Européenne.

Ecoutez l' intégralité de l'émission Grand Dialogue :

Le Grand Dialogue: Télécharger