Image d'illustration

Prématurité : 88.000 cas enregistrés chaque année au Mali

La prématurité est de nos jours la première cause de mortalité chez les enfants de moins de cinq ans, selon les spécialistes. Elle est aussi la première cause d'infirmité et de mauvaise santé plus tard, ajoutent-ils. Au Mali, 88 000 nouveau-nés naissent trop tôt chaque année et 9 170 enfants de moins de cinq ans meurent de complications liées directement à la naissance prématurée, rapporte Every Preemie Scale. D'un point de vue statistique, la prématurité constituerait la première cause de morbidité et de mortalité des nouveaux-nés au Mali. C'est dans ce contexte qu'est célébré ce mardi 17 novembre 2020 la journée mondiale des bébés prématurés.

Prof Fatoumata Dicko Traoré est pédiatre et Cheffe du service de Néonatologie du département de pédiatrie au CHU Gabriel Touré. Elle répond aux questions de Aly Cissé.

Ci-dessous écoutez le magazine en français et en langues nationales :


Magazine en français: Télécharger


Magazine en bambara: Télécharger


Magazine en sonrhai: Télécharger


Magazine en peulh: Télécharger


Magazine en tamasheq: Télécharger